Interview : Vincent FALLETTA

Vincent Falletta coiffeur et président de l’association du quartier Louis Braille a pris sa retraite ce jeudi 31 mars. 💇‍♂️

Après 56 ans de métier et un dévouement tout particulier pour la vie associative tant dans son quartier qu’a l’échelle de la ville de Saint-Étienne, c’est une page qui se tourne pour en écrire une autre. À cette occasion nous l’avons rencontré avant son départ pour sa nouvelle vie. 💚


Quel a été votre parcours dans la coiffure ? 💇🏽‍♀️

J’ai commencé la coiffure à 14 ans dans le salon de coiffure de mon père c’est lui qui m’a tout appris, 9 ans après j’ai ouvert mon premier salon Rue Michelet dans lequel je suis resté 35 ans puis j’ai déménagé mon salon pour revenir dans mon quartier d’enfance 👶, le quartier Louis Braille.


Quels sont vos meilleurs souvenirs au sein de votre salon ? ✨

Les meilleurs souvenirs que je garderai ce sont la relation privilégiée que j’ai eu avec mes clients, mon amitié qui dure depuis 11 ans avec Françoise mon employée et la réussite des apprenties que j’ai pu former qui sont toutes installées aujourd’hui, c’est une grande fierté pour moi.⭐️


Avez vous une anecdote drôle à raconter ? 🤪

Quand mon fils a eu 14 ans il est venu me donner un coup de main pour faire les shampoings et il s’était tellement mis une pression de devoir travailler à la hauteur des exigences de son père qu’il en a fait un malaise, nous nous sommes retrouvés à l’hôpital tellement il avait stressé…🏥


Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui veulent se lancer dans la coiffure ? 👩‍💻

Ne pas regarder son tiroir caisse, considérer les clients comme des amis et surtout arrêter de couper les cheveux avec une tondeuse électrique !⚠️🤣


Comment envisagez-vous votre retraite ? 🧐

Je souhaite profiter de ma famille en particulier de mes enfants et mes petits enfants 👨‍👦‍👦